Prev’enBUS

PREVENTION et SANTE en Nouvelle Aquitaine

Prev’enBus

Le premier bus de santé de Prev’enBus


HISTORIQUE:
En 2016, le premier bus de santé de Prev’enBus est apparu dans les campagnes girondines: un bus de Prévention mobilisant une équipe pluridisciplinaire en ruralité pour  réaliser des ateliers, animations, entretiens et conférences dans 14 communes du pôle territorial du grand Libournais.

Les équipes :

  • des éducateurs thérapeutiques : spécialisés en activité physique adaptée, en nutrition et dietétique, en informatique, en cuisine…

  • des professionnels du bien-être ou de la gestion du stress: esthéticiennes, sociocoiffeuses, sophrologues…

  • des professionnels de santé :  infirmières, pédicures, psychologues…

  • des médecins : généralistes, addictologues, cardiologues, dermatologues…

Les locaux :

  • les locaux des mairies accueillant le dispositif : bureaux, salles de réunion, salles de fête

  • le bus VITAL’enBUS qui propose ses 30m2 spécialement aménagés pour son action :

Une salle de reunion accueillant 4 personnes
Un boxe d’entretien individuel
Une cuisine Show-room pour les démonstrations culinaires
Une salle de réunion pouvant accueillir des petits groupes de 4 à 6 personnes
Une salle d’attente
Une salle d’eau
​Des toilettes


Fin 2017, c'est le Prev'enCar qui  a pris la route: plus maniable et conduit par nos animateurs, un Camping Car spécialement équipé avec 2 salles de réunion dont une donnant sur une cuisine show-room pour les fameux ateliers "Cuisine Equilibrée", des toilettes et une douche. Le Prev'enCar, moins volumineux, lui permet de  s'adapter aux rues sinueuses ou étroites de nos campagnes.


Les secteurs géographiques concernés par le dispositifs :

Le territoire du Grand-Libournais est le premier à avoir accueilli les équipes de L’action Prev’enBus depuis le 20/12/16.
De fin  2017 à décembre 2018, 14 communes de Haute Gironde et 14 du Médoc vont également ont également pu bénéficier du déploiement de Prev'enBus.
En 2019, c'est le Sud Gironde et le Val de l'Eyre qui vont pouvoir bénéficier du dispositif grâce à la confiance de LA CONFÉRENCE DES FINANCEURS qui a décidé de poursuivre l'initiative